Félix Ziem (1821-1911)

Saisir la lumière

Évian-les-Bains, Palais Lumière
dal 16 Dicembre 2023 al 21 Aprile 2024

The exhibition

Du 16 décembre 2023 au 21 avril 2024, le Palais Lumière à Evian propose une exposition du Petit Palais consacré à Félix Ziem (1821-1911), artiste nomade, inclassable et excentrique, peintre des ciels méditerranéens et d'un Orient des Mille et Une Nuits.

Grand voyageur, ami des peintres de Barbizon, admirateur du Lorrain et de Turner, Ziem occupe une place originale dans l'art du XIXe siècle. Il a su séduire une large clientèle qui aimait rêver de Venise ou de Constantinople devant les paysages lumineux qui ont fait sa renommée.
L’exposition présente une centaine d’œuvres: 56 peintures, une sélection d’aquarelles, de dessins et de carnets de voyage, issus en grande partie de la donation faite par Ziem en 1905 au Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Préoccupé au soir de sa vie par la pérennité de son œuvre, Ziem avait réuni un ensemble significatif de peintures et d'aquarelles pour en faire don à ce tout jeune musée. Cet ensemble provenant du fonds d'atelier accorde une place importante aux esquisses et révèle une part plus secrète de ce peintre dont la production pléthorique a fini par gâter la spontanéité.
Le peintre est ici évoqué à partir des lieux qui inspirèrent sa quête d'une nature idéale, indifférent à la grande vague réaliste qui vint bouleverser l'art du paysage dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

En savoir plus

The catalogue

Peintre des ciels méditerranéens et d’un Orient plus rêvé que réel, Félix Ziem (1821-1911) fut un artiste nomade, inclassable, excentrique. Étudiant en architecture aux Beaux-Arts de Dijon, il rompit rapidement avec ce milieu et débuta une longue carrière dans les années 1840. Il découvrit, ébloui, le monde méditerranéen. Il fut également un grand voyageur parcourant la Russie, Constantinople, Venise, l’Afrique…
Grand ami des peintres de Barbizon, il admirait Lorrain et Turner, mais également les maîtres hollandais ainsi que les grands peintres italiens de la Renaissance. Admirable dessinateur, dont témoignent ses carnets, il maîtrisait avec une grande dextérité l’aquarelle, le dessin au crayon, la plume et le sépia, créant des univers oniriques aux sujets les plus variés. Fortuné, célèbre à son époque, il séduisit une large clientèle. Il fut progressivement oublié par les institutions et ce n’est qu’au cours des dernières années qu’il fut redécouvert.