Portraits de Reines de France (1630-1665)

Perpignan, Musée Hyacinthe Rigaud
dal 26 Settembre 2020 al 14 Marzo 2021

The exhibition

De septembre 2020 à mars 2021, les œuvres de Hyacinthe Rigaud sont exceptionnellement prêtées au musée national du château de Versailles et Trianon pour la première exposition consacrée à « Hyacinthe Rigaud (1659-1743), Portrait Soleil ». À cette occasion, le musée national des châteaux de Versailles et Trianon et le musée d’art Hyacinthe Rigaud organisent conjointement l’exposition Portraits de reines de France (1630-1665) qui présentera onze œuvres rarement exposées et rassemblées par la commissaire Élodie Vaysse, conservateur au château de Versailles. Relativement abondants à Versailles, les portraits de reines sont peu exposés dans les grands musées de région et quasiment absents dans le sud ; leur présentation au musée d’art Hyacinthe Rigaud est à ce titre, un événement.

Au XVIIe siècle, la reine de France est sans nul doute la femme la plus représentée du royaume. L’exposition présente les figures d’Anne et de Marie-Thérèse d’Autriche, entre 1630 et 1665 environ, dont les « règnes » correspondent au moment où la ville de Perpignan ainsi que le Roussillon entrent dans le royaume de France (1641-1659). En clôture de cet accrochage, le musée du château de Versailles concède le prêt exceptionnel d’un de ses chefs-d’œuvre : le portrait de Marie-Antoinette, d’Élisabeth Vigée Le Brun (1783).

The catalogue

Cet album étudie les enjeux de la représentation de la reine de France, première femme de l’Etat. A ce titre, elle peut revêtir tous les attributs du pouvoir mais sans jamais l’exercer légitimement– sauf à la disparition de son époux, et pour une durée limitée.
Entre autres, l’étude réalisée dans cet ouvrage des portraits de Anne et Marie-Thérèse d’Autriche, respectivement mère et épouse de Louis XIV, révèle un paradoxe certain : la reine peut se parer des attributs du pouvoir lorsqu’elle ne l’exerce pas, mais les portraits exécutés alors qu’elle l’exerce sont plus modestes et la représentent généralement en costume de deuil.

Perpignan, Musée Hyacinthe Rigaud, septembre 2020 - mars 2021

Sommaire

Le noir, l'or et le bleu
Peindre la reine de France au XVIIe siècle

Charles et Henri Beaubrun
Deux cousins au service des reines

Catalogue

Chronologie
Bibliographie
Expositions