Le théâtre des objets de Daniel Spoerri

Nice, MAMAC
dal 16 Ottobre 2021 al 27 Marzo 2022

The exhibition

Pour la première fois, le MAMAC consacre une exposition à l’artiste Daniel Spoerri, membre du Nouveau Réalisme, proche de Fluxus, initiateur de l’Eat Art.
Esquivant la rétrospective, cette monographie rend compte de la manière dont l’artiste se frotte au hasard, à l’anecdote et au dérisoire, avec comme point de départ : l’émotion. Elle articule les recherches de l’artiste autour d’une nouvelle forme d’art visant à dépasser le champ de la représentation au profit d’une expérience sensorielle élargie, participative et collaborative.
Le parcours s’apparente à une déambulation aussi surprenante et fascinante que celle d’un théâtre forain avec ses pièges et attrapes, ses cabinets de curiosités, et ses banquets. Il offre, avec près de 300 œuvres et documents, un parcours labyrinthique dans l’art de l’appropriation depuis ses premiers tableaux-pièges jusqu’à la création de musées insolites en passant par l’art de la table et de la cuisine.

The catalogue

Cet ouvrage est publié à l’occasion des 90 ans de l’artiste que le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice célèbre, autour d’une exposition monographique intuitive et vivante valorisant le caractère démystificateur, populaire et collaboratif de son travail jusqu’à l’organisation de banquets. Un livre objet aussi surprenant et fascinant que l’exposition qu’il retrace.

« Membre du Nouveau Réalisme, proche de Fluxus, initiateur de l’Eat Art, Daniel Spoerri met en scène avec une certaine malice les relations que l’être humain entretient avec l’objet et avec la nourriture. Avec plus de 250 œuvres et documents, l’exposition met en lumière la manière dont l’artiste se frotte au hasard, à l’anecdote et au dérisoire avec comme point de départ : l’émotion. Esquivant la rétrospective, « Le théâtre des objets de Daniel Spoerri » pourrait bien s’apparenter à une déambulation aussi surprenante que fascinante que celle d’un théâtre forain avec ses pièges et attrapes, ses curiosités et ses mets les plus divers. » (Rebecca François)

Nice, MAMAC, mai - octobre 2021